loader image

Les indices sont orageux en ce mois d’octobre 2019, des averses orageuses remontent depuis la Sarthe et je rejoins Yann sur un spot vers Echauffour où une ligne orageuse arrive.

Mais la ligne arrive rapidement et je n’aurais pas le temps de me poser sur le spot que Yann avait déjà occupé qu’il nous fallait repartir direction l’Aigle pour échapper à l’eau.
Arrivés sur notre spot habituel tout semblait se calmer, les radars ne s’affolent plus et nous attendons assez confiants l’arrivée de la ligne orageuse, on sent bien qu’il va se passer quelque chose…

Et en effet quelques minutes plus tard un orage se forme droit devant nous meme si nous étions loin d’imaginer un Arcus de cette ampleur !

Un cas d’école… sauf qu’en cette saison les Arcus de ce type sont loin d’être legion en Normandie, c’est le moment de profiter pour faire quelques beau panorama avant de se faire avaler par le front de rafales.

Sur le pointage du radar on observe clairement le décalage vers le nord-est de la ligne avec une légère réactivation et surtout un bel assèchement à l’avant favorable aux bel arcus que nous observons.

l’Arcus est désormais très proche, il va bientôt falloir décamper de la zone.

Beaucoup d’eau, de la grêle et de fortes rafales ont émaillé cet Arcus, nous traversons l’Aigle à ce moment et les enfants reviennent à pied de l’école, autant dire qu’ils ont du le sentir passer !

Puis en rentrant chez moi je constate quelques dégâts avec arbres cassés et toitures endommagées , probablement une rafale très localisée…

La distance entre les arbres et cette branche en dit bien long sur la force des vents…

Nous voyons clairement sur le radar foudre que nous étions dans la trajectoire de l’arcus qui s’est formé un peu plus au sud de notre position et s’est décalé jusqu’à Rouen, en atteste l’actvité électrique.
https://www.meteociel.fr/obs/foudre/archives/14-10-2019/18-00_no.gif