Cette saison 2014 aura été vraiment favorable de bout en bout après le fameux Juillet 2013 et ses intensités électriques exceptionnelles.
L’énergie dispo est honorable pour une fin Septembre

C’est avec Vincent que j’irais  en direction de la vallée de la Risle, entre Rugles et l’Aigle pour intercepter une puissante cellule orageuse qui remonte depuis le Mans. 
Une fois sur place avec un spot bien dégagé avec vue sur l’Aigle les orages sont encore lointains mais l’activité électrique très généreuse, probablement une amorce de Supercellule, la grande inconnue reste alors  de savoir dans quel état l’orage arrivera jusqu’à nous étant donné qu’il lui reste bien 100km à parcourir !

 

On se rend compte que la cellule perd en énergie, une zone pluvieuse qui s’étale n’est jamais bon signe…

ET au bout d’une bonne heure la voici, la voila avec un arcus plutôt esthétique à l’avant montrant justement que la cellule s’étale (un peu trop…)

Et finalement l’orage commencera à se disloquer sur nous, cela-dit nous aurons encore quelques éclairs parfois assez proches, mais  nous n’aurons même pas essuyés une seule goutte d’œil, la zone pluvieuse nous rasant à environ 5km, et çà, c’est plutôt sympa !

Mais finalement les jours suivants seront également orageux, dès le lendemain une autre cellule lâchera quelques ramifiés vers Conches en Ouche, je n’aurais pas le temps d’aller l’intercepter et resterais à une distance d’environ 20km.


Et le lendemain rebelote, cette fois-ci ca sera la dernière salve de 2014 avec l’arrivée d’une ligne orageuse en perte de puissante, suivi d’air frais signant la fin de cette superbe saison…
 c’est allongé dans le coffre de ma voiture que j’arriverais à prendre le tout dernier éclair du côté de Damville.